Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Chaumont (52) – Retour dans le Grand-Est

CHAUMONT (52)
Communiqués

Un peu plus de deux mois après l’épreuve d’ Essoyes qui a marquée la mi-saison, les pilotes du Championnat de France de Cross-Country vont de nouveau se réunir dans la région Grand-Est pour l’avant-dernier rendez-vous de l’année. C’est cette fois ci la Haute-Marne et la ville de Chaumont qui accueilleront la course, organisée par le Chaumont Enduro 52.

Les équipes de Francis Fels, qui ont organisé avec succès une épreuve du championnat de France d’enduro l’an dernier vont miser sur la dynamique générée pour élever encore le niveau et proposer aux 210 pilotes engagés à l’heure d’écrire ces lignes une épreuve exceptionnelle.

Le tracé sera résolument orienté « enduro ». En exploitant les spéciales dessinées l’an passé, il sera à 75% en sous-bois, puis empruntera une prairie ainsi que quelques sauts spectaculaires spécialement créés pour l’occasion.

Lieu : Chaumont – GPS  48°04’27.97’’N 5°08’53.72’’E  Lien GoogleMap

Les Horaires 

Samedi 11 Juin

Contrôles administratifs  16h-19H

Dimanche 12 Juin

8H45 – Tour de Reconnaissance + Sprint Test KID

9H30 – Kids Manche 1

10H45 – Tour de Reconnaissance + Sprint Test

12H15 – Kids Manche 2

14h00 – Départ Cross-Country (3H Elite et Nationaux – 2H Jeunes/Féminines/Soft)

Les Elites : 

Leader incontesté au provisoire, Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) compte, grace a ses trois premières victoires, une avance relativement importante sur ses adversaires et pourra aborder sereinement cet avant-dernier rendez-vous. A Chaumont, il aura l’occasion d’enfoncer le clou afin de s’éviter toute pression inutile lors de la finale, meme s’il a montré l’an passé qu’il savait tres bien la gérer. 

Ce ne sera pas une mission facile. Les pilotes du team Dafy Enduro Team, débarqués cette année en Cross-Country, ont rapidement compris comment fonctionnait cette discipline et montré leurs aptitudes pour rouler aux avants-postes. Till De Clercq, second du provisoire, et Antoine Alix, cinquième, ont fait la demonstration de leur capacité à aller chercher une victoire, peut-être à Chaumont ? Il faudra aussi garder un œil sur le basque Anthony Geslin, troisième du classement et très rapide également, ainsi que sur Max Vial, qui est toujours bien placé et qui bénéficie d’une solide experience dans la discipline. A noter, la participation de Mathieu Doveze, excellent rallyman et ancien enduriste, qui viendra faire une pige à Chaumont.

Côté Junior, il est bien difficile de se risquer à pronostiquer le nom du pilote qui ira chercher un titre de champion de France. Si Thomas Zoldos a vite pris le leadership et s’est imposé lors des deux premiers rendez-vous, il a toujours eu dans sa roue Florian Baratange (Dafy Enduro Team) qui a réussi à renverser la vapeur lors de la course d’Essoyes et est revenu à seulement trois points du leader.

Les Nationaux :

Avec deux victoires et une seconde place, Cedric Chabreuil a réalisé un quasi sans-faute dans la première moitié de saison et occupe logiquement la tête du classement. Il compte une avance de huit points qui lui donnent un net avantage sur son adversaire direct Kevin Pannetier, sans toutefois lui permettre d’assurer, il devra tout faire pour chercher à se mettre à l’abri.

Le duel au sommet de la catégorie E2 promet de nous tenir en haleine. Le pilote de la Sherco Academy Alex Pichaud évolue toujours en tête, fort de ces deux victoires consécutives, à Couiza puis à Riom, mais il a vu le champion en titre Mika Martinez (Mika Motos) venir chercher la gagne à Essoyes et revenir à seulement trois points de lui. S’il récidivait en Haute-Marne, il pourrait revenir à égalité de points avant la finale.

Après un debut de saison tres disputé en N3, la victoire d’Etienne Fontaine à Essoyes, sa première, l’a propulsé en tête du classement, redonnant au champion de France en titre son statut de favori. Attention cependant, à égalité de points à la seconde place, Gaëtan Deregard et Alexandre Dufour n’ont que quatre points de retard et le même appétit de victoires.

Les féminines : 

La catégorie des femmes, qui compte de nombreuses concurrentes cette saison, est dominée par Mauricette Brisebard, qui est allé chercher la victoire au terme de chacune des trois courses déjà disputées. Elle a fait l’impasse du championnat de France d’Enduro pour mieux se consacrer au cross-country et devrait prendre le départ à Chaumont plus motivée que jamais.

Les Espoirs/Jeunes

Largement en tête de la catégorie Espoir, avec une avance de 22 points sur son co-équipier de la Sherco Academy Hugo Algay, Quentin Clerc-Tournier pourrait obtenir un titre de champion de France une épreuve avant la fin de la saison. La bagarre pour les places restantes sur le podium est beaucoup plus serrée, car Hugo Algay partage le second rang avec Eliot Chevalier, et tous deux ne comptent que quatre points d’avance sur Hugo Roche.

Dans la catégorie des jeunes, qui se battent pour la victoire dans une course d’une durée de deux heures, c’est Ruben Vayssade (Elite Moto 15 – KTM) qui a pris le commandement lors du dernier rendez-vous, grâce à une tres belle victoire. Il devance Benjamin Sicard et Julien Planet qui vont tout faire pour signer leur première victoire à Chaumont.

Vétérans / Super vétérans

Si Jérôme Taesh continue tranquillement sur sa lancée en empilant les victoires dans la catégorie Vétéran dont il est le favori, cumulant une confortable avance, la situation est différente chez les super-vétérans. Gilles Multrier y a perdu la première place à Essoyes au profit de Xavier Ugolini qui mène désormais la danse, à quelques longueurs seulement de Bertrand Michel et de Bruno Raymond.

Les Kids

La catégorie des kids, qui ouvrent le bal en roulant le matin dans des manches de 45 minutes, devrait une nouvelle fois nous régaler. En +13 ans 125, Raphael Roux est toujours en tête mais a vu sa domination contestée par Thomas Poux qui l’a battu à Essoyes et va tout faire pour tenter de renouveler l’opération. Chez les +13 ans 85, c’est Sandro Garcia qui domine, avec une avance telle (18 points) qu’on voit mal comment il pourrait être rejoint a la régulière.

En -13 ans, suspens maximum avec une première place partagée par Mathéo Baudin et Esteban Robin qui vont devoir se départager sur le tracé chaumontois. Enfin, c’est Nina Senegas qui domine sans partage le championnat des féminines chez les kids, devant Louna Baudin et Romane Argillier.

On s’approche petit à petit du terme de cette saison 2022, et la pression de la course, avec les différents titres à conquérir, ne va cesser de monter. Ce championnat de France Cross-Country 24MX tient toutes ses promesses et l’étape chaumontoise ne devrait pas déroger à la règle. Rendez-vous samedi prochain, et n’oubliez pas, vous pourrez suivre les évènements en vous connectant sur la page Facebook du Championnat et sur le live.