Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Chaumont (52) – Sans-faute pour Hugo Blanjoue

CHAUMONT (52)
Communiqués

Après avoir affronté la neige et le froid à Essoyes lors de l’épreuve précédente, les pilotes du Championnat de France de Cross-Country 24MX ont eu droit ce dimanche à un soleil omniprésent qui a arrosé la région Grand-Est et fait monter la température sur le tracé préparé par le Moto-Club Chaumont Enduro 52. Malgré la chaleur, les sourires étaient visibles sur les visages à la fin d’une course qui a tenu toutes ses promesses. Il n’y avait pas de doute à avoir sur la qualité de cette organisation, tant l’équipe de Francis Fels est rompu à la mise en place de ces évènements. L’accueil des 220 pilotes engagés, témoin de l’engouement toujours aussi fort pour la discipline, s’est fait sans encombre.
Sur le plan sportif, il est un refrain qui se répète depuis l’ouverture de la saison à Couiza, celui de la victoire de Hugo Blanjoue au scratch. Il a été imité par Thomas Zoldos dans la catégorie Junior, et Mauricette Brisebard chez les filles. On fait le point dans chaque catégorie :

Catégorie Elites
Le profil de la course en catégorie Elite a des airs de déjà-vu. En effet, le champion de France en titre et leader du classement provisoire Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) a immédiatement pris le commandement, avec dans sa roue son dauphin au championnat Till DeClercq . Ce dernier lui a tenu la dragée haute durant les deux premières heures de course, et a même pris l’avantage durant trois tours. Mais malgré toute la motivation du pilote Dafy Enduro Team, Hugo Blanjoue est parvenu à accélérer le rythme après le ravitaillement jusqu’à creuser un écart conséquent et passer seul sous le drapeau à damier, une quatrième victoire en poche.   Il compte désormais 16 points d’avance sur DeClercq, second de la course et du provisoire, une avance qui lui permettra d’aborder sereinement la finale à venir.  
Le podium est complété par Anthony Geslin (Atomic Moto). Deuxième accession au podium pour le basque qui consolide une belle troisième place au classement provisoire.   
Toujours dans le coup, Max Vial (To Enduro) termine une nouvelle fois au pied d’un podium qu’il est très proche d’atteindre, peut-être à Dussac ?   


Classement Provisoire Elite
– 1/ Hugo Blanjoue – 111 Pts
– 2/ Till De Clercq – 95 Pts
– 3/ Anthony Geslin – 77 Pts   


Catégorie Junior
Thomas Zoldos a réalisé une très belle performance ce week-end. Auteur d’un holeshot dont il ne profitera pas à cause d’une chute dans les tous premiers virages, le leader de la catégorie Junior a très vite recollé aux avant-postes puis su gérer sa course, résistant bien à la chaleur. Il termine sixième scratch et remporte le junior. Une troisième victoire qui lui permet de prendre le large avant la finale.  
Florian Baratange (Dafy Enduro Team), son dauphin au provisoire, l’avait emporté à Essoyes mais n’a pas pu réitérer cette performance. Il prend tout de même la deuxième place, et concède trois points supplémentaires à Zoldos.  
Louis Badal (Sherco Academy) complète le podium.    


 Classement Provisoire Junior 
–1/ Thomas Zoldos – 97 Pts
–2/ Florian Baratange – 91 Pts
– 3/ Louis Badal –  71 Pts    

 
Catégorie Féminines
Carton plein pour Mauricette Brisebard qui, avec une nouvelle victoire, n’est plus qu’à  trois points d’un titre de championne de France, et pourrait aller chercher le grand chelem. Très rapide et à l’aise dans l’exercice du cross-country, elle a survolé ces quatre premières épreuves sans que personne ne puisse contester sa domination. A ses cotés sur le podium, Elsa Galand, qui monte sur son premier podium de la saison, après l’avoir approché à Couiza et à Essoyes, elle est deuxième. Troisième sur la boite, Céline Braz faisait sa première apparition sur ce championnat, apparition remarquée.   
Au provisoire, Andrea Degiovanni et Julie Knockaert occupent toujours les deuxième et troisième rangs. 


Classement Féminine
– 1/ Mauricette Brisebard – 100 Pts
– 2/ Andréa De Giovanni – 78 Pts
– 3/ Julie Knockaert –  72 Pts    

Catégorie Nationaux
Kevin Pennetier semblait le seul en mesure de contester le leadership de Cédric Chabreuil, leader du national 1. Malgré un très bon chrono à la sprint test, une chute au premier virage a mis à mal ses ambitions en le contraignant à l’abandon. Sans réelle opposition, c’est donc Cedric Chabreuil qui est parvenu à s’imposer, et devient ainsi le premier pilote titré champion de France cette année. Une épreuve avant la fin, il décroche la couronne en National 1, bravo! C’est Maxime Bastian qui prend la deuxième place, suivi par le pilote du Chaumont Enduro 52, Pierrick Hugot.
Alex Pichaud (Sherco Academy) a repris un peu d’air en tête du classement national 2. Il avait été battu pour la première fois par le champion en titre Mikaël Martinez (Mika Motos) qui s’était imposé à Essoyes, mais a remis les pendules à l’heure en remportant haut la main cette avant-dernière épreuve. Septième au scratch, il compte à l’arrivée une avance de plus de cinq minutes sur son rival et se voit en excellente position pour aller chercher un titre. A noter l’excellente course réalisée par le cadurcien Benjamin Delpech. Plus dans le rythme que dans les courses précédentes, il parvient cette fois-ci à grimper sur le podium, il est troisième.


 Le suspens bat son plein dans la catégorie N3 qui connait un changement de leader et un resserrement des écarts entre les trois homme de tête. Etienne Fontaine, arrivé à Chaumont au sommet du classement provisoire, n’a pu aller chercher que la troisième place, malgré un excellent début de course. Il a petit à petit vu revenir sur lui Gaëtan Deregard, puis Alexandre Dufour. Ce dernier termine deuxième N3, et c’est Gaëtan Deregard qui signe la victoire, comme il l’avait déjà fait à Couiza. Il prend par la même occasion les rênes de la catégorie, seulement un point devant Fontaine et trois devant Dufour. On peut dire que la finale s’annonce explosive.


Classement Provisoire N1
– 1/ Cedric Chabreuil –111 Pts
– 2/ Kevin Pennetier – 95 Pts
– 3/ Guillaume Chaillou –  77 Pts    


Classement Provisoire N2
– 1/ Alex Pichaud – 97 Pts
– 2/ Mickael Martinez – 91 Pts
– 3/Baptiste Richard –  67 Pts  

Classement Provisoire N3
– 1/ Gaetan Deregard – 90 Pts
– 2/ Etienne Fontaine – 89 Pts
– 2/ Alexandre Dufour –  87 Pts  

Catégorie Espoir
Ça se resserre également chez les Espoirs. Quentin Clerc Tournier absent à Chaumont, c’est Eliot Chevalier qui a réalisé une bonne opération. A la deuxième place au terme des trois heures de course, il revient à un point seulement de Clerc Tournier, toujours devant. Hugo Algay (Sherco Academy) reste lui aussi dans la course au titre. Malgré une décevante quatrième place après voir mené la première heure de course, il ne compte que cinq points de retard sur son coéquipier.
Premier podium pour Franck Luberriaga qui prend la troisième place, et la meilleure performance de la journée est à mettre au crédit du jeune Jules Rey qui s’impose solidement au bout des trois heures de course.


Classement Provisoire Espoir
– 1/ Quentin Clerc-Tournier – 75 Pts
– 2/ Eliot Chevalier- 74 Pts
– 2/ Hugo Algay –  70 Pts    

Catégories Jeunes
Chez les jeunes, c’est le pilote de la Sherco Academy David Guillemot-Scheid qui a une nouvelle fois impressionné par sa vitesse. Comme il l’avait fait lors des deux premiers rounds, il a enchainé les tours au contact des meilleurs au scratch et s’est imposé avec une relative facilité. Au provisoire, il n’occupe cependant que le deuxième rang, souffrant de son absence de points marqués à Essoyes. C’est le pilote du team Elite Moto 15 Ruben Vayssade qui, au prix d’une saison très régulière, est en tête de ce classement. il a une nouvelle fois bien figuré à Chaumont en terminant deuxième. C’est Tom Lavesvre qui est monté sur la troisième marche.
 Classement Provisoire Jeunes
– 1/ Ruben Vayssade – 85 Pts
– 2/ David Guillemot Scheid – 75 Pts
– 3/ Adrien Colin –  63 Pts

Catégorie Vétérans / Super vétérans
Chez les vétérans, Jérome Taesch est définitivement le plus rapide cette saison. Comme à Essoyes et à toutes les courses précédentes, il a inscrit son nom au sommet du classement et a coché pour l’instant toutes les cases. Une victoire qui n’a malgré tout pas été évidente, son dauphin sur le podium, Alban Cantel, n’a fini qu’à 27 secondes derrière, peu sur une course de trois heures. C’est Johan Rosselet qui monte sur la troisième et dernière marche du Podium, devant Florent Vayssade. Le pilote Elite Moto 15 conserve la seconde place du provisoire, mais seulement deux points devant Rosselet.
Dans la catégorie des super-vétérans, l’absence de Xavier Ugolini profite à Bertrand Michel qui, à la faveur d’une nouvelle victoire, passe en tête. Il compte désormais dix points d’avance sur Bruno Raymond, second, et dispose d’une voie royale pour aller conquérir un titre. Gilles Multrier, de retour, a pris la deuxième place du jour, devant Régis Chaumien.

Classement Provisoire Vétérans
– 1/ Jérôme Taesch – 100 Pts
– 2/ Florent Vayssade- 82 Pts
– 3/ Johann Rosselet –  80 Pts  

Classement Provisoire Super-vétérans
– 1/ Bertrand Michel– 84 Pts
– 2/ Bruno Raymond – 74 Pts
– 3/ Gilles Multrier –  72 Pts  

Catégorie Kid
C’est encore Raphaël Roux qui a été le plus performant sur chacune des deux manches disputées chez les kids. Un doublé en +13 ans 125 qui l’assoit encore un peu plus dans le fauteuil du leader, et qui devrait lui permettre de commencer à rêver au titre. Attention cependant à Thomas Poux, deuxième, qui est une nouvelle fois resté très proche de Roux, et qui saurait profiter de la moindre défaillance de son adversaire. A noter le retour de Paul Rebuffie qui se remet de blessure, et qui est parvenu à monter sur le podium du jour, troisième.
En +13 ans 85, c’est Sandro Garcia qui s’est une nouvelle fois imposé et qui ne pourra plus être rejoint au classement général. Il a devancé Jules Beuret et Mathéo Gibbes. En -13ans, nouvelle victoire pour Eliot Laborie, et la seconde place obtenue par Esteban Robin lui permet de prendre l’avantage sur Mathéo Baudin dans la course au titre. Enfin, Nina Senegas reste intouchable chez les filles, elle l’emporte devant Louna Baudin et Romane Argillier.
On entame la dernière ligne droite de ce Championnat de France Cross-Country 24MX qui nous mènera désormais à Dussac, en Dordogne le 17 Juillet, pour une finale qui sera à coup sur une course de folie. Pour patienter, vous pouvez continuer à profiter de toutes les news et du sujet vidéo en vous connectant sur la page Facebook Cross-Country-France.